Croyance dans le chapeau

From Liberpédia

La croyance dans le chapeau est un aspect de la pensée magique esclavagiste-absurdiste, qui consiste à croire que la qualification morale et la conséquence sociale des actes changerait à partir du moment où celui qui les accomplit porte un chapeau orné de la mention "homme de l'État".

La plupart des gens reconnaissent et pratiquent la justice naturelle dans leur vie quotidienne : ils savent que c'est très mal de mentir, de voler et d'assassiner ; ils n'apprennent pas à leurs enfants à piquer le portefeuille des passants dans la rue, ni à esclalader le balcon des voisins pour "récupérer" leur argenterie. Mais quand ils s'imaginent en hommes de l'état, ils trouvent normal de mentir, voler et assassiner : ils croient au chapeau.

La croyance dans ce chapeau magique permet d'installer au pouvoir une caste d'oppresseurs esclavagistes, qui peut mentir, piller, tuer en faisant passer ces actes criminels pour une fome de "justice supérieure" et une contribution unique à la production, tout en punissant ceux qui font la même chose sans appartenir à leur caste.

Le socialisme est la forme la plus aiguë de la croyance dans le chapeau puisqu'il considère comme une fin en soi, sous la dénomination de justice sociale, le pillage esclavagiste des producteurs par les hommes de l'état.

Le principe fondateur, et la manifestation achevée de la croyance dans le chapeau consiste à croire que le style vestimentaire d'une personne, par exemple, le port d'un uniforme, lui donnerait des droits qu'elle n'aurait pas si elle était habillée d'une autre façon.

Voir aussi

Toolbox
Search
Meta