Yves Roucaute

From Liberpédia

Yves Roucaute, né à Paris en 1953, est Agrégé de Philosophie, Docteur d'Etat ; depuis 2002, il est Professeur agrégé en Sciences politiques. Il enseigne à l'Université Paris - X Nanterre.

Enlarge
Table of contents

Activités

Il y fait un cours de relations internationales, en Maîtrise de Science politique. En DEUG de Droit, un cours de Sociologie politique pour les étudiants de 1ère année. En DEA de Politique Comparée et Sociologie Politique, il tient en philosophie politique un Séminaire d'introduction à la pensée américaine. Enfin, en DESS de Politiques publiques locales il tient un Séminaire de Communication Politique.

Il a commencé sa carrière universitaire comme enseignant à Vincennes et assistant à la faculté de droit de l’Université d’Amiens, puis comme professeur à la faculté de droit de l’Université de Poitiers. Il dirige aussi l'habilitation du libéral-conservateur Lucien-Samir Oulahbib (http://lucien.samir.free.fr/biographie/index.html).

Yves Roucaute est Président de Président de l'Institut de l'Europe Libre (http://www.instituteurope.org/). Outre son appartenance au Conseil scientifique de l'Institut Turgot, il est Fellow (http://www.atlantis.org/bio_fr.html#basyro) de l'Atlantis Institute.

De l'Esclavagisme-absurdisme à la liberté naturelle

Comme on en fait la réputation à certains de ceux qui passent pour "néo-conservateurs", Yves Roucaute a un passé d'esclavagiste-absurdiste : ancien Vice-Président de l'UNEF, de l'Union des étudiants communistes, ancien président de l'institut Antonio Gramsci. Son excuse est que son père est un éditeur connu de la presse communiste. Il a aussi participé à plusieurs journaux esclavagistes-absurdistes, notamment à la rédaction de L'Événement du Jeudi, même s'il a aussi contribué au journal économique Capital [1] (http://chatborgne.canalblog.com/archives/2005/11/index.html). Il a aussi travaillé dans différents cabinets ministériels dont, en 2002, celui de François Loos, ministre délégué de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur et a dirigé, quatre ans durant, les programmes culturels de la chaîne télévisée France 3.

Il a rompu en 1979 avec le Parti Communiste en France, et c'est à ce parti qu'il a consacré ses premiers ouvrages : en 1979 Le PCF et les sommets de l'Etat, en 1980 Le PCF et l'armée. Ayant rompu avec le marxisme, il a reconnu la justice naturelle, notamment dans La République contre la démocratie. Dans Les Démagogues il esquisse une histoire du populisme depuis l'antiquité jusqu'aux régimes totalitaires du XXe siècle [2] (http://64.233.179.104/search?q=cache:bRXLd_9UxXcJ:www.france-echos.com/actualite.php%3Fcle%3D7293++%22Yves+Roucaute%22&hl=fr&ct=clnk&cd=56&ie=UTF-8). Il avait apparemment décidé, suivant la formule de Ayn Rand, de "soumettre la politique à la règle morale", reconnaissant comme elle que c'est aux États-Unis que cette tentative était allée le plus loin.

Le philosophe raconte sa recherche des valeurs perdues, l’histoire de la montée d’un doute qui le rongeait lors des soirées avec Louis Althusser, l’ami de la famille, Félix Guattari, le copain des combats marginaux, au cours des discussions informelles avec Jean-François Lyotard ou Michel Foucault, des rencontres plus [cérémonieuses] avec Gilles Deleuze ou Jacques Derrida... [3] (http://www.alexandredelvalle.com/publications.php?id_art=224)

Il s'est prononcé, au nom de la liberté, contre le projet de "Constitution" européenne.

Publications

Livres

  • Le néoconservatisme est un humanisme (http://images-eu.amazon.com/images/P/2130550169.01.LZZZZZZZ.jpg), Paris, Presses Universitaires de France, 2005
  • La puissance de la liberté — le nouveau défi américain (http://images-eu.amazon.com/images/P/213054293X.08.LZZZZZZZ.jpg)[4] (http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/213054293X/qid=1108668269/sr=1-1/ref=sr_1_8_1/402-0408674-7485700), Paris, Presses Universitaires de France, 2004
  • La République contre la Démocratie (http://www.fnac.com/Shelf/article.asp?PRID=237579&OrderInSession=1&Mn=4&SID=47bd99a1-62e3-1ceb-6cb3-cac7fef20115&TTL=180220052024&Origin=FnacAff&Ra=-1&To=0&Nu=4&UID=181679577-542B-717E-3B23-425DDFCAFE23&Fr=3), Paris, Plon, 1996
  • Discours sur les femmes qui en font un peu trop, Paris, 1993.
  • Splendeurs et misères des journalistes (http://images-eu.amazon.com/images/P/2702119638.08.LZZZZZZZ.jpg), Paris, Calmann-Lévy, 1991, réédité en 1994.
  • Éloge de la trahison (http://images-eu.amazon.com/images/P/2020103826.08.LZZZZZZZ.jpg) [5] (http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2020103826/qid=1108668269/sr=1-6/ref=sr_1_8_6/402-0408674-7485700) avec Denis Jeambar, Paris, Seuil, 1988.
  • Les Démagogues, de l'antiquité à nos jours (http://images-eu.amazon.com/images/P/2259028039.08.LZZZZZZZ.jpg), Paris, Plon, 1988
  • Le Parti socialiste, Huisman, 1985.
  • Histoire des socialistes, de 1871 à nos jours, Ledrappier, 1983.
  • Le PCF et l’armée (http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/213037980X/qid=1108668196/sr=1-12/ref=sr_1_8_12/402-0408674-7485700), Paris, Presses Universitaires de France, 1981
  • Le PCF et les sommets de l'État, de 1945 à nos jours (http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2130367828/qid=1108668269/sr=1-2/ref=sr_1_8_2/402-0408674-7485700), Paris, Presses Universitaires de France, 1979. Réédité en 1992.

Articles

  • « Le nouvel ordre international et l’Irak  », in Outreterre, revue française de géopolitique, juin 2003.
  • « Energie, le désordre européen », in Les nouveaux chemins de l’énergie, Paris, ed. Alphares, avril 2003, pp. 39 - 52.
  • « Durban les travaux agités de la conférence sur le racisme », en collaboration avec le Professeur Jean-Jacquces Roche — Université de Paris II, in Le Figaro, 6 septembre 2001.
  • « Cuba géopolitique de l’utopie » in Annuaire de Relations Internationales, Paris, Belayt, 2001.

Conférences

  • « La société américaine aujourd’hui : Quelles valeurs face à un monde en mutation ? » avec Denis Lacorne, Cercle de réflexion et d'action du Vieux Colombier, 20 octobre 2004, La Maison de l'Europe, Paris.
  • « Europe et politique énergétique commune », European Ideas Network, Euroforum, Forum Infantes, 13 septembre 2003, Madrid.
  • « OTAN et défense européenne après l’intervention en Irak », European Ideas Network, Euroforum, Forum Infantes, 12 septembre 2003, Madrid.
  • « Politique de l’environnement et politique énergétique européenne », débat sur l’énergie, Fondation Concorde, 24 mai 2003, Paris.
  • « L’ONU et la nouvelle donne internationale », Cercle des Libéraux, 16 mai 2003, Paris, porte Maillot.
  • « la politique de coopération décentralisée », HEP, Paris, 7, 14 et 21 mai 2003.
  • Série de conférences sur Cuba. Reproduction des conférences dans journaux de langue cubaine Miami Herald Tribune notamment et revues de dissidents, Miami, 9-14 avril 2003 ; voir aussi la publication précédente dans l'Annuaire des Relations internationales, 2001.
  • « Quelle politique énergétique pour l’Europe ? » , Centre des Congrès de l’industrie des Sciences de la Villette, Paris, 18 mars 2003.
  • « Ecologie et développement durable », Sénat, Paris, 9 novembre 2002.

Textes en ligne d'Yves Roucaute

Textes en ligne sur Yves Roucaute

Toolbox
Search
Meta