Instrument rhétorique

From Liberpédia

On peut désigner par « instruments rhétoriques » des concepts qui ne sont pas nécessairement invalides en tant que tel, ou du moins pas de prime abord, mais qui sont utilisés systématiquement en tant que purs instruments, hypocrites et de mauvaise foi. Ils sont utilisés par les collectivistes, notamment dans le cadre du marxisme culturel.

Table of contents

Le collectivisme

Le collectivisme étant un anti-concept, l'ensemble des doctrines qui s'en inspirent peuvent être vues comme autant de purs instruments rhétoriques.

La tolérance

La « tolérence », comrpise en tant que forme de relativisme éthique. Or, celui-ci est nécessairement contradictoire (si tout se vaut, alors tout relativisme ne vaut rien de plus que son contraire absolu).

La tolérance est alors systématiquement asymétrique : il s'agit d'être tolérant avec l'opinion choisie par le propagandiste, sans que lui-même ne soit nullement soumis à la même exigence.

L'intolérance sur laquelle cela débouche inévitablement sera dès lors défendue avec le prétexte d'être « intolérant avec les intolérants » [1] (https://en.wikipedia.org/wiki/The_Death_Camp_of_Tolerance)

L'égalité

En attendant que certains soient plus égaux que les autres

systématiquement hypocrite, les communistes veulent toujours non seulement plus de pouvoir que les autres, mais même plus d'argent : la critique des riches vise systématiquement à masquer des leaders "communistes" qui vivent eux-mêmes dans l'opulence [2] (https://www.amazon.com/Double-Life-Fidel-Castro-Bodyguard/dp/1250068762/)

Le pacifisme

Exclusivement dans les pays où le PC n'est pas au pouvoir.

Le fédéralisme

La démocratie

Tant que le PC n'a pas gagné les élections.

La liberté d'expression

Lorsque le PC est dans l'opposition.

Le féminisme

L'anti-racisme

Toolbox
Search
Meta