Collectivisme

From Liberpédia

L’enjeu principal dans le monde aujourd’hui est le conflit entre ces deux principes : individualisme et collectivisme.
L’individualisme affirme que l’homme a des droits inalinéables qui ne peuvent lui être ôtés par aucun autre homme, ni par aucun nombre, groupe ou collectif d’hommes. Par conséquent, chaque homme existe de son propre droit et pour lui-même, et non pour le groupe.
Le collectivisme affirme que l’homme n’a pas de droits : que son travail, son corps et sa personnalité appartiennent au groupe ; que le groupe peut faire de lui ce qui lui plaît, de quelque façon qu’il veut, au nom de quoi que ce soit qu’il décide être son propre bien-être. Par conséquent, chaque homme existe uniquement de par l’autorisation du groupe et pour l’intérêt du groupe.
Ayn Rand, Manuel d’américanisme


Un anti-concept

Puisque le groupe n'a pas d'intérêt ni de volonté, le collectivisme est utilisé par certains individus pour défendre leurs intérêts contre ceux d'autres individus. C'est dès lors un anti-concept et un pur instrument rhétorique.

Toolbox
Search
Meta