Facho-anti-facho

From Liberpédia

In Italia I fascisti si dividono in due categorie : i fascisti e gli antifascisti

En Italie les fascistes se divisent en deux catégories: les fascistes et les antifascistes.

Ennio Flaiano

“Les fascistes de demain s'appelleront eux-mêmes antifascistes.

Winston Churchill

Un facho-anti-facho est quelqu'un, qui, sous prétexte d'anti-racisme, anti-nazisme, anti-fascisme, ou anti-intolérance n'hésite pas à prôner le racisme (tant qu'il est anti-blanc, voire "anti-sioniste"), l'utilisation du monopole de la violence étatique dans un but racial (caractéristique du nazisme et de l'apartheid), par exemple dans le cas de la "discrimination positive", la censure et un contrôle de l'opinion et de la société par l'État (typique du fascisme) ou même l'intolérance (casser la gueule aux nazis, même à ceux qui n'ont commis aucune violence). Cette attitude semble malheureusement répandue dans les organisations "anti-racistes" (souvent orientées politiquement) et divers mouvements "anti-fascistes", notamment ceux se réclamant par ailleurs de "l'anarchisme socialiste".

On citera également ceux qui prétendent s'opposer au nationalisme tout en défendant un autre nationalisme, soit celui de "leur" pays par opposition à celui où ils résident, soit le nationalisme européen, voire le pan-nationalisme global[1] (http://web.inter.nl.net/users/Paul.Treanor/world.nation.html) par opposition aux nationalismes "nationaux", voire des "nationalismes" régionaux par opposition au nationalisme de l'État central.

Toolbox
Search
Meta