Réification

From Liberpédia

La réification ou l'hypostatisation ou encore métaphore organiciste est un sophisme très répandu.

-Well, how do they start a war?
-Well, one country offends another.
-How could one country offend another? You mean, there's a mountain over in germany gets mad at a field over in France?
All Quiet On The Western Front[1] (http://www.imdb.com/title/tt0020629/)
Le langage rend souvent opaque la vérité. Plus souvent qu’on le croit, nos yeux sont aveugles aux phénomènes des relations internationales par de simples artifices de la langue. Quand quelqu’un utilise la monosyllabe « France », il pense que la France comme une unité, une entité. Quand il s’agit d’éviter une répétition, nous utilisons un pronom personnel en se référant au pays - quand par exemple nous disons-la France a envoyé ses troupes pour conquérir la Tunisie- nous imputons non seulement l’unité mais aussi la personnalité au pays. Les mots mêmes cachent les phénomènes et font des relations internationales un drame glorieux dans lequel des nations personnalisées sont des acteurs, et on oublie trop facilement la chair et le sang des hommes et des femmes qui sont les véritables acteurs. Combien cela serait différent si l’on avait pas de mot tel que la -France-, et si on devait dire au lieu - 38 millions d’hommes de femmes et d’enfants aux intérêts et aux croyances les plus divers, habitant un territoire de 218 000 miles au carré ! Alors on devrait décrire plus précisément l’expédition de Tunis de la façon suivante : - un petit nombre des 38 millions de personnes ont envoyé 30 000 autres personnes pour conquérir Tunis- Cette façon d’écrire suggère une question, ou plutôt une série de questions. Qui est le petit nombre ? Pourquoi envoie-t-il 30 000 personnes à Tunis ? Et pourquoi obéissent-ils ?
P.T. Moon, [2] (http://lemennicier.bwm-mediasoft.com/displayArticle.php?articleId=49)


Voir aussi

Toolbox
Search
Meta