Salaire à vie

From Liberpédia

Le « salaire à vie » est une projet constructiviste totalitaire de réorganisation de la société, proposé par le communiste Bernard Friot.

Table of contents

Aspect socialiste

Le point central de la proposition est que les salaires ne seraient pas déterminés par le marché, entraînant dès lors les problèmes bien connus du calcul économique en régime socialiste.

Une allocation efficace des resources ne se faisant par définition plus (puisque les choix des personnes ne seraient plus respectés), s’ensuivraient décroissance et pénuries.

Aspect totalitaire

Le salaire n’étant plus déterminé par le marché, il serait déterminé par des critères politiques [1] (https://fr.wikiversity.org/wiki/Recherche:Salaire_%C3%A0_vie#Qualification_et_salaire_.C3.A0_vie) dans le cadre d’une société fermée et (supposément) statique.

100% de l’utilisation du PIB [2] (https://fr.wikiversity.org/wiki/Recherche:Salaire_%C3%A0_vie#Nouvelle_distribution_du_PIB), donc de l’économie, serait planifiée.

Aspect esclavagiste

Les droits de propriété seraient sévèrement bafoués, par exemple en « supprimant » (interdisant par la violence) le « profit », la location de bien immobiliers, etc.

Les personnes ne seraient ainsi pas libres de faire ce qu’elles veulent de leurs biens, ni d’engager qui elles veulent au salaire qu’elles veulent, ni même de choisir librement leur occupation (« refuser » un emploi décrété « en pénurie » serait pénalisé).[3] (https://fr.wikiversity.org/wiki/Recherche:Salaire_%C3%A0_vie#Exemples_de_crit.C3.A8res_d.27.C3.A9valuation_de_classe_sociale)

Comme toute mesure allant contre les choix quotidiens et pacifiques de milliards de personnes qui déterminent les prix, elle ne pourra par définition être instaurée que par la violence, elle ne pourra par définition qu’être d’un arbitraire ignoble (remplacer les milliards de choix individuels par ceux d’une clique au pouvoir), et elle se heurterait inévitablement dès lors au marché noir, c’est à dire à la résistance contre une telle violence absurde. Résistance qui serait naturellement réprimée avec encore plus de violence, etc.

Voir aussi

Toolbox
Search
Meta