Étalon-or

From Liberpédia

L'étalon-or désigne un système monétaire de monnaie réelle partiellement ou entièrement couverte par de l'or, convertible en or.

Ainsi, au même titre que, par exemple en Suisse :

  • durant tout le XXe siècle (1905-2000), la monnaie émise par la Banque centrale devait être couverte à 40% par de l'or :
Art. 20. La contre-valeur totale des billets en circulation doit être représentée par des espèces légales ou par des lingots d'or, dont la valeur est calculée au cours du jour, ou par des monnaies d'or étrangères, ou enfin par des effets de change escomptés sur la Suisse ou sur l'étranger. La réserve métallique doit s'élever à 40 % au moins des billets en circulation; les effets de change doivent toujours porter deux signatures indépendantes l'une de l'autre.
Loi sur les banques de 1905 (http://www.amtsdruckschriften.bar.admin.ch/viewOrigDoc.do?id=10076537).
Les billets de banque émis doivent être couverts par de l’or et des avoirs à court terme.
Constitution de 1874, en vigueur jusqu'à fin 1999 (http://www.ejpd.admin.ch/content/dam/data/bj/staat/gesetzgebung/archiv/bundesverfassung/bv-alt-f.pdf).
  • une initiative, refusée en votation en 2014, proposait 20% minimum [1] (https://www.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis415t.html)

De même, une vraie couverture 100% aurait une base légale ou constitutionnelle identique, avec 100% comme taux de réserves-or, tout simplement.

Cette proposition est soutenue par les économistes autrichiens qui défendent une réserve à 100%, qui critiquent la proposition précédente.

I daresay that my audience has been too much exposed to the teachings of the Chicago School to be shocked at the idea of 100 percent reserve banking. This topic, of course, is worthy of far more space than I can give it here. I can only say that my position on 100 percent banking differs considerably in emphasis from the Chicago School. The Chicago group basically views 100 percent money as a technique—as a useful, efficient tool for government manipulation of the money supply, unburdened by lags or friction in the banking system. My reasons for advocating 100 percent banking cut much closer to the heart of our whole system of the free market and property rights.
The other very important difference, of course, is that I advocate 100 percent reserves in gold or silver, in contrast to the 100 percent fiat paper standard of the Chicago School.

Voir aussi

Toolbox
Search
Meta